medaille course nike
SPORT

3 médailles sinon rien !! Récit de courses

Je me suis lancé le défi un peu fou de participer à 3 courses officielles en Juin alors qu’il n’y a pas plus de 6 mois que je cours.

Je vous raconte tout ici.

7 Juin 2015 – Nike Women

course nike women

Cette course je l’attendais comme une dingue.

Tout a commencé en Janvier, le 2 ou 3. Une nouvelle année commence, je pense a mon objectif de perte de poids, mon mari rentre de sa course du matin et je me dis qu’il faudrait que j’y aille aussi.. La flemme..

C’est là que j’ai eu un déclic, je me suis lancé un défi à moi même : cette année moi aussi je fais un 10km !

C’est fou mais j’étais un peu jalouse que mon mec fasse des courses officielles et pas moi.

Je pense direct à la course Nike Women car vous le savez j’adore cette marque. Les inscriptions ne sont pas ouvertes mais la motivation est la : je vais faire les 10km de Nike !! Tout a commencé ce jour la.

De retour au bureau le lundi j’en parle à ma copine en étant persuadé qu’elle ne se sentira pas du tout concerné. Et a ma grande surprise, cette petite crevette pas vraiment sportive me dis qu’elle va relever le défi.

Effet boule de neige on motive quelques filles et le jour des inscriptions on est comme des folles. C’est parti le crew #goodenergy est inscrit.

J’ai pris les choses au sérieux car pour être franche je n’avais jamais fait 10km et je pensais ne jamais y arriver.

A force de persévérance je fais mon tout premier 10km en 1:02 je crois. C’est bon objectif atteint je pouvais y arriver. Entraînements jusqu’au d-day.

Le veille petite sortie running avec mon coach, le chrono est encourageant. Motivation à bloc pour le lendemain.

good energy is contagious

07 juin, j’ouvre les yeux a 6h, pas vraiment dormi cette nuit la. Je suis tellement motivé, je vais l’éclater ce chrono. Rdv a la cité de la mode, je retrouve mes copines, le soleil est au rdv et les 13 000 filles aussi.

Nous avons toutes le même tee-shirt, la même envie d’y aller. Je me laisse porter par l’ambiance, je suis sur un nuage ! Avant le départ, musique a fond, échauffement avec 13000 personnes c’est la folie. Le départ est donné, c’est MA course qui commence. Tout un symbole. Je suis tellement fier d’être la.

Et là honnêtement mon corps c’est mis en pilote automatique il savait ce qu’il devait faire : 10km le plus vite possible.

56:17 plus tard je franchi la ligne d’arrivée, je suis aux anges. Le parcours était top, l’ambiance dingue, mon record explosé. Et la on me tend une petite pochette toute mignonne toute douce.. Ma médaille !!! Elle est belle et c’est tout un symbole pour moi. Si je l’ai remporté c’est parce que je me suis dépassé, parce que j’ai changé et que même si je ne suis pas la meilleure j’ai déjà battu l’ancienne moi.

Mes copines ont tout déchiré aussi avec un premier 10k en 1:04 et un premier 15k.

La course c’était déjà  il y a 3 semaines mais ma médaille je la porte plusieurs fois par semaine parce qu’elle ressemble a un collier et car elle me donne confiance en moi.

C’est une certitude cette course je la refait l’année prochaine !

14 Juin 2015 – Les 10 km de l’Equipe

Une semaine après la course Nike nouveau challenge ; les 10km de l’Équipe. Une course avec mon mari :) Et en bonus mes enfants sur la ligne d ‘arrivée grâce à ma copine la fameuse crevette de tout à l’heure.good energy is contagious

Nous étions inscrit tous les 2 mais avec un objectif différent. Lui il se fixe un objectif de malade : finir en 38 minutes. Moi je voulais faire un meilleur temps que la semaine précédente idéalement 55 minutes. Je suis sur-motivé.

Nous arrivons à la course, super ambiance, encore plus de monde que la semaine précédente mais bonne nouvelle il y a des SAS de départ pas comme sur la Nike (une des seule déception de la semaine précédente). Je vais donc pouvoir courir a mon rythme et ne pas trop sentir le fait que nous sommes tout de même 19 000 coureurs.

3, 2, 1…. Le départ est lancé, je me sens en confiance, il fait moins chaud que la semaine précédente, le parcours est parfait. Je trouve « un lièvre » que je m’obstine à suivre. J’ai choisi volontairement de partir avec le SAS 51 minutes pour essayer de me booster et d’aller plus vite que d’ordinaire.

1, 2, 3,4, 5 kilomètres.. Les km défilent sans que je sente la fatigue. Je suis certaine d’exploser mon record et de pouvoir partager le soir avec vous mon nouveau temps. Je ne regarde pas trop ma montre, d’habitude je suis trop focus dessus. Je fais confiance à mes sensations. Il y a du dénivelé, je ne le sens même pas.

La ligne d’arrivée approche, je suis à 9km quand j’entend la dernière chanson de ma playlist.. Un sentiment bizarre… Ma playlist dure volontairement 58:45 pour ne pas mettre plus de 58:45 à faire 10km… Alors pourquoi je suis à 9km et quelques et que c’est déjà la dernière chanson?? Mon mari tente de m’appeler.. Je comprends que j’ai dépassé mon objectif de temps.

Je sprint sur les derniers 200m, je regarde ma montre et la sentence est immédiate.. 58:38 !!! 2 minutes 20 de plus que la semaine précédente. Pour ceux qui  ne court pas 2’20 ce n’est rien, on me rassure en me disant que c’est déjà top de faire 10km mais pour les autres ceux qui courent je suis sur que vous comprenez ma frustration.. Je n’ai pas atteint mon objectif.

En regardant le détail de ma course je me rends compte que les fameux dénivelés si je ne les ai pas trop ressentis c’est parce que j’y suis allé vraiment mollo ; j’ai couru plus en mode balade du dimanche que course officielle.

Il y a quand même du positif. J’ai adoré cette course. J’ai vraiment pris du plaisir à chaque km, je n’ai pas souffert et j’ai vraiment eu l’impression d’avoir gagné du galon en tant que runneuse.

Ah oui autre point positif.. Mon mari il a carrément atteint son objectif avec 38:02 !

C’est sur celle la je la refait l’année prochaine !

21 Juin 2015 – La course des princesses – GO SPORT Running Tour

Dernière étape du défi de Juin, la course des princesses. 8km qui s’annoncent plutôt sympas, entre filles avec des diadèmes dans le parc du château de Versailles.

Ma déception de la course l’Équipe me démotive un peu, je me dis que je ne vais pas trop forcer et que je vais accompagner ma tante qui fait sa première course officielle. Je n’avais limite pas envie de la faire. En plus le temps est vraiment pas terrible, c’est loin.. Bref la sur-motivation des 2 courses précédentes est bien loin.

Ma tante que je retrouve sur place avec mes collègues, me demande de ne pas l’attendre de faire ma course et qu’on se retrouve sur la ligne d’arrivée. J’ai une once de motivation qui revient. Même si nous ne sommes pas beaucoup, 3000 environ, le SAS est assez étroit j’ai l’impression que nous sommes 10 000. La musique me motive.

good energy is contagious

3,2,1 c’est parti ! Je me prends au jeu direct, mes doutes et ma déception s’envole. Je double des centaines de princesses dès les premiers mètres.

Et la je me fixe un objectif : ne pas me faire doubler et doubler le plus de monde possible. Je donne tout mais le parcours est assez compliqué : allées étroites, sol accidenté, dénivelé qui casse les jambes.. Et surtout des princesses pas très motivées et qui prennent la course à la rigolade.

Petite parenthèse :  c’est mon avis et il n’engage que moi mais quand on participe à une course officielle on ne s’arrête pas au 2ème km… On ne s’arrête pas d’ailleurs. En tout cas pas avant la ligne d’arrivée. Il faut aller au bout de soi.

Bref pas mal de filles ont pris cette course à la rigolade mais plus moi. J’envoi tout ce que j’ai.

Le panneau des 7km est passé, la course est quasi terminée et la une côte en pavés.. j’ai cru que j’allais mourir mais de savoir que mon mari est mes enfants étaient tout près ça me permet d’aller puiser au plus profond de moi. Mes cuisses me brûlent.

Je franchi la ligne d’arrivée, je n’ose pas regarder ma montre. Je m’étais fixé 45 minutes et j’ai l’impression que c’est bon.

Au final j’ai fait 44:15 soit un temps au km inférieur à la course Nike !

Même si cette course m’a permis de me dépasser, je ne pense pas la refaire l’année prochaine. Je n’ai pas ressenti la même ambiance de compétition que les autres fois et ça m’a manqué.

 

Je suis hyper contente, je termine ce mois de Juin avec un meilleur temps au km qu’en début de mois et avec une  belle collection de médailles !

La prochaine médaille qui me fait envie maintenant celle des 20km de Paris ! Mais ça je l’aborderais dans un prochain article !

 

good energy is contagious

good energy is contagious

good energy is contagious

 

#GoodEnergyIsContagious

 

Previous Post Next Post

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Marlene 28 juin 2015 at 16 h 21 min

    C’est top ! Ça donne limite envie ! Et quelle superbe médaille celle de la course Nike !! Bravo !! Quand je vois le temps que je mets pour faire 4km …

  • Reply Mon prochain objectif : les 20KM de Paris ! • 4 septembre 2015 at 7 h 33 min

    […] Quand tu t’entraînes plusieurs fois par semaine tu as logiquement envie de participer à des courses officielle c’est donc naturellement qu’au printemps j’ai participé à plusieurs courses et que la fièvre des courses m’a prise. […]

  • Reply Les 10 km de Paris centre 04/11/15 • 6 septembre 2015 at 7 h 01 min

    […] Ce type de départ est vraiment agréable car c’est beaucoup plus fluide.. ce qu’il n’y avait pas à la course Nike women dont vous pouvez lire mon récit juste ici. […]

  • Reply 10km de Paris Centre - Récit de course • 7 octobre 2015 at 19 h 29 min

    […] Voilà après 54:15 de course et un record explosé j’ai reçu une jolie médaille. Et comme je pouvais le dire juste ici j’adore les médailles ! […]

  • Laisser un commentaire